Partager une passion

Articles marqués “trépied

Photographie nocturne

Colisé de soir

Vous avez été très nombreux à me signaler votre appréciation pour cette photo du colisée à Rome. À chaque fois que je voyais une prise de vue nocturne de cet endroit, je me disais qu’un jour j’irai en prendre une. C’était sur ma « bucket list » de photos à prendre.

La photographie nocturne est très spéciale en elle-même. Va sans dire que le tout est défini par la lumière ambiante. Le soir, l’éclairage ne fait pas seulement qu’allumer votre sujet, mais lui crée une certaine ambiance qui ne peut être distinguée à la lumière du jour.

Pensez seulement au spectacle qu’on nous promet pour le Pont Jacques-Cartier. Si vous avez vu les tests vous avez vu comment magique la lumière peut devenir.

Montréal nous donne des occasions incroyables de photographies nocturnes. On a qu’à penser à l’événement « Montréal en Lumières » sans compter la multitude de festivités culturelles. Je m’en veux d’ailleurs de ne pas m’être donné le coup de pied au cul et d’aller veiller tard en ville.

J’en ferai surement bientôt un projet. Si une balade nocturne à Montréal vous intéresse pour faire de la photo et échanger sur les techniques, laissez-moi savoir. Cela me fera grandement plaisir. Un conseil pour ce type de photos : un trépied ou du moins une base solide. Le reste, on pourra s’en parler.

Bonnes photos.

Vieux Montréal la nuit:

Vieux Montréal

Publicités

toujours prévoir.

Tremblant 162

Voilà quelque temps, on s’est permis des vacances à Tremblant. C’est toujours une occasion pour moi d’aller faire de la photo tout en explorant de nouvelles régions. Pour ce congé, notre fille avait eu la brillante idée de nous offrir à mon épouse et moi, un cadeau de Noël très original, soit une aventure en traîneau à chiens.

Vous pouvez vous facilement imaginer les occasions photos dont j’ai profité. L’une d’elles d’ailleurs a fait l’objet de mon fond d’écran de mars que j’avais publié sur ma page Facebook et que j’avais oublié de faire sur mon blogue. Toutes mes excuses à ceux qui me suivent.

La température pendant cette belle semaine de congé, s’est maintenue aux alentours de – 20 Celsius. Bien habillé, il n’y a pas de problèmes. C’est l’équipement dont il faut s’inquiéter. Le truc est de bien protéger la caméra et les lentilles.

Pour ce faire, il existe des enveloppes qui sont comme des sacs de plastique qui se glissent au-dessus de nos appareils pour les protéger du vent, de la neige, du sable, de la pluie etc. Peu couteux et très pratique. Mais lors de températures si froides, ce sont les batteries qui peuvent nous causer les plus grands soucis. Mon conseil, ayant toujours des piles supplémentaires sur vous, au chaud. Froides, la durée de vie est réduite.

Dans mes photos de Tremblant, je me suis permis des photos de nuit du village. J’ai pensé à mon trépied et quelle lentille je voulais pour minimiser mon transport d’équipement et oublié mes piles supplémentaires. Je peux vous dire que mon expérience photos a été grandement réduite. Le facteur vent était à moins 40c. Les différents mécanismes de l’appareil ont gelés. Moi qui aime prendre mes photos en rafales de trois,  oublier ça.

Pour voir d’autres résultats, je vous invite sur mon site www.dbriyul.com et surtout n’oubliez pas,

Bonnes Photos.


Photos paysages

Libby 370_1_2hdr

J’aime beaucoup faire de la photo de paysages. L’an passé, c’était la région de Coaticook que j’ai exploré. Cette année, nous avons emménagé dans la région d’Eastman. J’explore donc la région ouest du Lac Memphrémagog.

Ce j’aime faire, c’est de sauter dans ma voiture et à l’aide de mon GPS, suivre les chemins moins fréquentés. Je réussis ainsi à trouver des points de vue assez exceptionnels. Je découvre également des sentiers qui m’emmènent souvent dans des endroits des plus pittoresques. C’était le cas pour le ‘sentier du Pont Couvert’ dans la région de Potton.

Malgré que traine avec moi tout mon arsenal, dernièrement je limite un peu ce que je trimbale en forêt. C’est derniers temps je me sers surtout de ma lentille Canon EFS18-200. La versatilité que me donne cet objectif est assez incroyable. Le 18mm me donne la vue d’ensemble nécessaire pour un grand angle et jusqu’au 200mm qui me permet de m’approcher lors des situations plus difficiles.

De plus, cette lentille prendra de la macro à .45mètres (1.5 pieds) ce qui donne des rapprochés très intéressants. Je travaille presque toujours avec mon trépied ceci me donne une stabilité supplémentaire pour assurer la qualité de mes photos. J’ajoute à cela mon déclencheur à distance et voilà le tour est joué.

Cette année j’ai un incitatif supplémentaire pour mes explorations. La MRC de Memphrémagog a un concours qu’elle appelle ‘Typiquement Memphrémagog’ et qui est ouvert à tous. Il s’agit de mettre en valeur des paysages culturels de la région. Un paysage sur lequel l’humain a laissé une trace qui témoigne de son passage. J’ai pris déjà plein de bonnes photos……

Le concours est ouvert jusqu’au 15 août alors si vous êtes dans la région, n’oubliez pas de prendre des photos qui respectent le thème. Le public aura jusqu’au 29 août pour voter et je ne manquerai pas de vous laisser savoir quand j’aurai affiché mes photos.

En attendant, profitez du beau temps pour explorer vos régions respectives et surtout,

Bonnes Photos.

 

Pont couvert à Potton

f6,7  18mm  iso200   1/125sec

 

D’autres photos à http://www.dbriyul.com

 


voyage à New York

New York 2014 488 acopy

On me demandait si j’avais aimé mon voyage à New York. La réponse est simple: MALADE. J’ai pris plus de 2000 photos que j’ai réduit à 996. Je suis à les arrangerour publier et vous pouvez voir un premier échantillon ur mon site web http://www.dbriyul.com/ sous voyages/NY . Les autres suivront plus tard.

Bonnes photos.

Denis


Exposition Loto-Québec

IMG_6054 IMG_6056

C’est un honneur et un privilège pour moi d’avoir été sélectionné pour faire partie des « artistes employés » de Loto-Québec qui auront la chance de voir leurs œuvres exposées à Espace Création, la salle d’exposition situé au 500 Sherbrooke ouest. Deux de mes photos ont été choisies (pièces jointes).

Non seulement qu’elles font partis de mes préférées, mais elles représentent une nouvelle aventure photographique pour moi. La venue du digital a ouvert de nouvelles voies d’exploration de cet art. Les œuvres qui seront présentées, ont subies des « retouches » artistiques qui étaient impossible de faire auparavant.

Les deux choix ont également une autre grande signification pour moi, l’aventure. Imaginez un peu la scène. Un homme qui se promène avec un gros sac à dos duquel pend un trépied et qui a autour du cou une caméra sur laquelle est visé un mono pied. Soudain il s’arrête, dépose le sac qu’il ouvre, installe son trépied, sort une lentille (car c’est jamais la bonne qui est fixée), fait quelques calculs mentaux, une photo, vérifie, ajuste et prends trente autres photos pour s’assurer d’en avoir « une de bonne ».

La même scène se déroule souvent pour moi. Que ce soit en vacances ou simplement une sortie exploratoire ou en allant faire des courses, j’ai toujours une partie de mon équipement avec moi car on ne sait jamais….Mes quarante ans et plus d’expérience me permettent le plus souvent d’avoir des résultats qui sont des plus plaisants pour mon auditoire et c’est avec plaisir que je le partage avec vous.

J’utilise ce blog (https://dbriyul.wordpress.com) pour partager avec vous cette passion et mon site web (www.dbriyul.com )pour le visuel de cette passion. Merci pour l’encouragement et vos commentaires et surtout,

 

Bonnes photos.


Halloween, une occasion en or pour la photo

_MG_5559_60_61_tonemapped_MG_59391983-Octobre-Halloween0001

Quand on parle “d’occasions photos”, rien de mieux que l’Halloween pour exciter les pixels surtout si vous avez des enfants.

La plus belle occasion vient avec la décoration de la citrouille. Ici il ne faut pas seulement de se contenter de prendre la photo du produit fini. Le tout commence avec le magasinage de la citrouille. Faire un choix entre plusieurs, les formes, la disposition, les couleurs, la lumière, les ombres, le tout pour créer une atmosphère unique. Et que dire de l’enthousiasme des enfants.

Si les enfants vous aident à la décoration de cette citrouille, vous avez encore une fois une chance unique de faire des photos marquantes. De plus vous aurez le plaisir de partager le produit fini. Ici je vous suggère de placer une lumière ou chandelle à l’intérieur, d’éteindre les lumières, et de prendre des photos en utilisant votre trépied. Je suggère une ouverture d’environ f/5.6 et une vitesse de ½ à 1 seconde. Vous aurez à jouer avec la vitesse selon l’éclairage.

La journée même, ne vous contentez pas seulement de prendre les enfants debout dans le salon avec leurs costumes. La période où ils s’habillent, le maquillage et tous les préparatifs sont également des occasions uniques. Tentez de capturer la fébrilité du moment.

Lors de la sortie, vous aurez l’occasion de croiser plusieurs monstres et princesses. Étant donné la noirceur, un flash sera requis. Soyez discret et patient, les occasions viendront à vous. Amusez vous avec cette occasion et surtout……..

Bonnes photos.


Montgolfières

 

 

IMG_1504

Encore une fois, nous avons le plaisir des montgolfières à St-Jean-sur-Richelieu du 10 au 18 août. C’est une occasion en or pour faire de la photo. En matinée, les préparatifs commencent a 6hrs. Pour en avoir fait l’expérience, c’est tout un spectacle et c’est gratuit…..Les photos jointes sont de 2011 (la pluie a annulée l’activité en 2012). 

Cette année je me suis réservée le 14 août, mercredi matin, pour mon aventure photo. Les matins il y a plusieurs endroits d’où les montgolfières prennent leur envol. Dépendant du lieu, vous y trouverez  10-12-20 ou 25 ballons qui prendront le départ. Si vous voulez plus de détail visitez le site : www.montgolfieres.com .

Cette année j’ai choisi le terrain de football du campus Fort Saint-Jean. Il y aura 25 ballons. Facile de stationnement et surtout beaucoup de place pour circuler entre les ballons. Pour l’exercice, j’utiliserai surtout ma 17-70mm et ma 75-300. Un trépied, des batteries chargées et des cartes mémoires sont également dans mon arsenal pour cette sortie.

Il va de soi que s’il pleut, l’activité est annulée. Je garde le 15 en « back-up ». Vous êtes bienvenu de vous joindre à moi et de partager cette expérience photographique. Les coordonnées du terrain sont au bas. Au plaisir de vous y voir et surtout

Bonnes Photos.

 IMG_1301IMG_0993

Campus Fort Saint-Jean (terrain de football)
15, rue Jacques-Cartier Nord
Saint-Jean-sur-Richelieu, Qc J3B 8R8


Déclencheur à distance et tubes d’extensions

Je vous disais hier que je vous ferais part d’accessoires utilisés lors de mon ascension du Mont Pinacle. Le premier était le déclencheur à distance avec mon mono-pied et le deuxième était un de mes tubes d’extensions pour lentilles.

_MG_1089a

Arrivé au bord de la corniche, je voulais prendre des photos qui montraient la hauteur et la profondeur du Mont à l’endroit où j’étais situé. Il n’était pas question que je me penche au-dessus de ce précipice pour le plaisir de prendre des photos. J’aime la photo mais pas au point de mettre ma vie en danger.

La solution est simple. J’attache ma caméra à mon mono-pied et ce dernier devient l’extension de mon bras. J’y installe mon déclencheur à distance et le tour est joué. Je sécurise le tout en faisant le tour de mon poignet avec ma courroie allonge le tout au-dessus de la corniche et prends mes clichés en toute sécurité.

J’ai en ma possession deux types de déclencheurs. Un sans fil (que je n’avais pas avec moi) et l’autre que j’ai acheté mais qui a un long fil d’environ trois pieds. Ces articles sont super pratiques surtout quand on ne veut pas ou peut pas toucher la caméra pour faire une photo.

_MG_1107aLa deuxième situation impliquait l’utilisation d’un de mes tubes Kenko pour m’approcher d’un champignon sauvage et prendre une photo style macro. La façon que fonctionne ces tubes, car il y en a de différentes épaisseurs, c’est qu’ils éloignent votre lentille du miroir de votre caméra. Ceci a pour effet de vous permettre de vous approcher physiquement de votre sujet donnant ainsi l’allure « macro ».

Le kit Kenko que je me suis procuré, vient avec trois bagues soit 12mm, 20mm et 36mm et peuvent être jumelées pour faire d’autres épaisseurs. Les résultats de macrophotographie avec ces tubes sont très positifs. Malgré un coût élevé (entre 250$ et 300$) ceci est beaucoup moins dispendieux qu’une lentille dite « macro ». De plus, ils s’adaptent sur toutes vos lentilles vous permettant de faire des trucs assez spéciaux. (Le champignon dans la photo a environ 3 pouces de haut).

Bonnes photos.


Excursion photo au Mont Pinacle

J’arrive d’une escapade qui m’a mené au sommet du Mont Pinacle. Malgré un sac à dos rempli et pesant plus de vingt-cinq livres, j’ai atteint le sommet pour avoir droit à une vue époustouflante. Tout le long du parcours je me suis posé la question : « Est-ce que je traîne trop d’équipement pour une telle ascension.
Je me dis toujours qu’il vaut mieux en avoir trop que de me dire j’aurais dû emmener telle lentille ou telle pièce d’équipement. En plus de mon trépied que je traîne presque partout, j’avais également mon mono pied qui a eu une double tâche, soit celle de bâton de marche dans le sentier tel que démontré dans la photo jointe.(Dans ma main gauche)._MG_1114a
J’avais aussi mis dans mon sac ma « grosse Bertha », une lentille Sigma 150-500 qui pèse une tonne. Quelle fût ma joie d’arriver au haut du sommet pour trouver un faucon perché aux abords d’une corniche et de savoir que j’avais « Bertha » avec moi. (Photo à l’appui)._MG_1061a Mais pour s’assurer d’une expérience des plus enrichissantes, voici quelques conseils.
Tout d’abord s’habiller confortablement avec de bons souliers. Le chasse-moustiques est très recommandé pour les marches en forêt. De l’eau, du Gatorade, des barres tendres pour la survie et se ré-énergiser.
Le trépied est un incontournable requis. Comme suggestion de lentilles, je laisse sur mon appareil ma 17-70 qui me donne une grande flexibilité. De plus, j’avais avec moi ma 10-20, ma 75-150 et « Bertha ». Comme accessoires, mes flashs dont mon « ring flash », un déclencheur à distance, mes tubes pour macro et surtout surtout, des piles de rechanges car rien n’est plus frustrant que des piles mortes devant une scène qui vous coupe le souffle.
Je vous expliquerai comme m’ont servis ces accessoires dans mon prochain blog. Entre temps, bonnes photos.

           


La créativité au max

Je voulais partager avec vous un truc fascinant que je viens d’apprendre. Depuis que je donne des conseils, j’ai toujours prêché l’utilisation d’un trépied. Voici un truc pour vos photos de groupes ou encore lorsque vous recherchez cette stabilité. J’ai découvert que la vis qui retient l’abat-jour de votre lampe, est de la même grosseur que celle qu’utilise un trépied. Comme les photos le témoignent, enlevez l’abat-jour et visez votre caméra à sa place et voilà, un trépied de fortune. Incroyable mais vrai.

Bonnes photos.
IMG_0425IMG_0416IMG_0417