Partager une passion

Articles marqués “préparation

Suggestions pour la prise de photos d’un bébé naissant.

Skyler one

Je vous présente « Skyler ». Au moment de prendre cette photo, il avait à peine 6 heures de vécu. Va sans dire que lors de la première visite à l’hôpital, son grand-père avait son appareil avec lui.

La première considération à prendre, c’est l’éclairage. Il n’était pas question pour moi d’utiliser mon flash, même en lumière réfléchie. Je compte alors sur la lumière naturelle venant de la fenêtre. Comme vous pouvez le constater, elle vient d’en arrière un peu à gauche dans la photo.

C’est le facteur de base qui va déterminer toutes les autres actions mises en place pour la photo. Je n’ai pas emmené de trépied car je prévoyais un espace restreint dans la chambre. J’aurais pu utiliser un monopod mais je ne voulais pas m’encombrer.

Étant donné que je vais prendre des photos en tenant mon appareil dans mes mains, j’applique la règle de la vitesse minimale pour ce genre de prise de vue à 1/60 secondes. Reste maintenant à déterminer mon ouverture.

Pour un look professionnel, on veut brouiller l’arrière-plan de notre photo en utilisant la plus grande ouverture possible. La lentille que j’ai utilisée avait une ouverture de f4 avec mon zoom. J’en profite pour vous rappeler que plus le chiffre ‘f’ est petit, plus l’ouverture est grande. Et plus l’ouverture est grande, plus l’arrière-plan est flou.

Dans mon cas, la photo était trop sombre pour l’effet de lumière naturelle que je voulais conserver. Il m’a donc fallu augmenter la sensibilité du capteur (ISO) à 640 et une ouverture qui s’est retrouvée à f5.6. J’aurais pu prendre en considération que des ajustements peuvent être faits en post-production, mais je voulais vraiment maximiser l’effet naturel.

Le résultat est celui que vous voyez. La mise au point c’est l’œil droit. On voit bien les détails du nez et des lèvres. L’œil gauche est dans l’ombre et la couverture qui l’enveloppe est floue. Je suis éloigné un peu et fait un rapproché pour cadrer que son visage.

Un autre secret est que dans cette séquence, j’ai pris une dizaine de photos et c’est celle que j’ai retenue où les yeux sont légèrement entrouverts et l’éclairage juste à point. C’est du digital, on efface ce qui est pas bon.

 

Bonnes photos.

Si vous avez des questions photos, ne vous gênez pas en utilisant les commentaires.


Excursion photo au Mont Pinacle

J’arrive d’une escapade qui m’a mené au sommet du Mont Pinacle. Malgré un sac à dos rempli et pesant plus de vingt-cinq livres, j’ai atteint le sommet pour avoir droit à une vue époustouflante. Tout le long du parcours je me suis posé la question : « Est-ce que je traîne trop d’équipement pour une telle ascension.
Je me dis toujours qu’il vaut mieux en avoir trop que de me dire j’aurais dû emmener telle lentille ou telle pièce d’équipement. En plus de mon trépied que je traîne presque partout, j’avais également mon mono pied qui a eu une double tâche, soit celle de bâton de marche dans le sentier tel que démontré dans la photo jointe.(Dans ma main gauche)._MG_1114a
J’avais aussi mis dans mon sac ma « grosse Bertha », une lentille Sigma 150-500 qui pèse une tonne. Quelle fût ma joie d’arriver au haut du sommet pour trouver un faucon perché aux abords d’une corniche et de savoir que j’avais « Bertha » avec moi. (Photo à l’appui)._MG_1061a Mais pour s’assurer d’une expérience des plus enrichissantes, voici quelques conseils.
Tout d’abord s’habiller confortablement avec de bons souliers. Le chasse-moustiques est très recommandé pour les marches en forêt. De l’eau, du Gatorade, des barres tendres pour la survie et se ré-énergiser.
Le trépied est un incontournable requis. Comme suggestion de lentilles, je laisse sur mon appareil ma 17-70 qui me donne une grande flexibilité. De plus, j’avais avec moi ma 10-20, ma 75-150 et « Bertha ». Comme accessoires, mes flashs dont mon « ring flash », un déclencheur à distance, mes tubes pour macro et surtout surtout, des piles de rechanges car rien n’est plus frustrant que des piles mortes devant une scène qui vous coupe le souffle.
Je vous expliquerai comme m’ont servis ces accessoires dans mon prochain blog. Entre temps, bonnes photos.