Partager une passion

Articles marqués “équipement

Photographie nocturne

Colisé de soir

Vous avez été très nombreux à me signaler votre appréciation pour cette photo du colisée à Rome. À chaque fois que je voyais une prise de vue nocturne de cet endroit, je me disais qu’un jour j’irai en prendre une. C’était sur ma « bucket list » de photos à prendre.

La photographie nocturne est très spéciale en elle-même. Va sans dire que le tout est défini par la lumière ambiante. Le soir, l’éclairage ne fait pas seulement qu’allumer votre sujet, mais lui crée une certaine ambiance qui ne peut être distinguée à la lumière du jour.

Pensez seulement au spectacle qu’on nous promet pour le Pont Jacques-Cartier. Si vous avez vu les tests vous avez vu comment magique la lumière peut devenir.

Montréal nous donne des occasions incroyables de photographies nocturnes. On a qu’à penser à l’événement « Montréal en Lumières » sans compter la multitude de festivités culturelles. Je m’en veux d’ailleurs de ne pas m’être donné le coup de pied au cul et d’aller veiller tard en ville.

J’en ferai surement bientôt un projet. Si une balade nocturne à Montréal vous intéresse pour faire de la photo et échanger sur les techniques, laissez-moi savoir. Cela me fera grandement plaisir. Un conseil pour ce type de photos : un trépied ou du moins une base solide. Le reste, on pourra s’en parler.

Bonnes photos.

Vieux Montréal la nuit:

Vieux Montréal


Comprendre le triangle d’exposition d’une photo : une métaphore.

IMG_6902fb

Il existe trois éléments dans la prise de photo qui agissent directement sur le résultat. Ils sont en liens l’un avec l’autre et déterminent les facteurs qui influencent ce résultat. Ces éléments sont:

ISO qui est la mesure utilisée pour déterminer la sensibilité à la lumière du capteur de votre appareil. Ceux-ci commencent à 100 et sont doublés à chaque incrément (200-400-800-etc).

Ouverture qui est la mesure de l’iris utilisée par la lentille connue par la codification f suivi d’un chiffre. Plus le chiffre est petit, plus l’ouverture de l’iris est grande.

Vitesse qui détermine le temps que l’obturateur demeurera ouvert pour la prise de photo. Elle se mesure le plus souvent en fractions de seconde (1/2000-1/500 etc.) et exceptionnellement en secondes pleines.

C’est à l’intersection de ces trois éléments qu’est mesurée l’exposition par le capteur. L’important est de comprendre qu’en modifiant l’un ou l’autre de ces éléments, il y a une influence sur les autres éléments afin de conserver la balance dans le résultat photographique.

Ainsi à partir d’une photo prise, si je change l’ouverture de celle-ci j’aurai à modifier un des autres éléments pour obtenir le même résultat. Mais le tout s’explique via la métaphore suivante :

Imaginez une fenêtre avec des persiennes qui s’ouvrent et qui se ferment. C’est votre appareil.

La fenêtre c’est l’ouverture. Plus la fenêtre est grande, plus elle laisse passer  la lumière et plus la pièce est éclairée.

Les persiennes représentent la vitesse. Plus vous les laisser ouvertes, plus la lumière entre dans la pièce.

Imaginez maintenant que vous êtes au milieu de cette pièce  que vous portez des lunettes fumées. Vos yeux sont désensibilisés à l’intensité de la lumière. C’est un peu comme si vous aviez un iso très bas.

Plusieurs façons existent maintenant pour donner l’impression qu’il y a plus de lumière dans la pièce. On peut garder les persiennes ouvertes plus longtemps (réduire la vitesse), avoir une fenêtre plus grande (augmenter l’ouverture) ou enlever les lunettes (augmenter la valeur iso).

ISO qui est la mesure utilisée pour déterminer la sensibilité à la lumière du capteur de votre appareil. Ceux-ci commencent à 100 et sont doublés à chaque incrément (200-400-800-etc).

Ouverture qui est la mesure de l’iris utilisée par la lentille connue par la codification f suivi d’un chiffre. Plus le chiffre est petit, plus l’ouverture de l’iris est grande.

Vitesse qui détermine le temps que l’obturateur demeurera ouvert pour la prise de photo. Elle se mesure le plus souvent en fractions de seconde (1/2000-1/500 etc.) et exceptionnellement en secondes pleines.

C’est à l’intersection de ces trois éléments qu’est mesurée l’exposition par le capteur. L’important est de comprendre qu’en modifiant l’un ou l’autre de ces éléments, il y a une influence sur les autres éléments afin de conserver la balance dans le résultat photographique.

Ainsi à partir d’une photo prise, si je change l’ouverture de celle-ci j’aurai à modifier un des autres éléments pour obtenir le même résultat. Mais le tout s’explique via la métaphore suivante :

Imaginez une fenêtre avec des persiennes qui s’ouvrent et qui se ferment. C’est votre appareil.

La fenêtre c’est l’ouverture. Plus la fenêtre est grande, plus elle laisse passer  la lumière et plus la pièce est éclairée.

Les persiennes représentent la vitesse. Plus vous les laisser ouvertes, plus la lumière entre dans la pièce.

Imaginez maintenant que vous êtes au milieu de cette pièce  que vous portez des lunettes fumées. Vos yeux sont désensibilisés à l’intensité de la lumière. C’est un peu comme si vous aviez un iso très bas.

Plusieurs façons existent maintenant pour donner l’impression qu’il y a plus de lumière dans la pièce. On peut garder les persiennes ouvertes plus longtemps (réduire la vitesse), avoir une fenêtre plus grande (augmenter l’ouverture) ou enlever les lunettes (augmenter la valeur ISO).


Évènement montgolfières remis à demain.

IMG_1301  J’ai dû annuler l’événement photo d’aujourd’hui à St-Jean à cause de la pluie. Par contre, la bonne nouvelle est qu’ils annoncent du beau temps pour demain et on va avoir la chance de se reprendre.

Lors de cette activité nous aurons l’occasion de travailler deux aspects de la photographie soit la profondeur de champs et la composition.  En somme, il s’agit de combiner ce que l’on voit avec ce que nous avons l’intention de reproduire en photo.

Le secret est entre vos mains et il me fera plaisir de vous le montrer. À demain j’espère, et surtout n’oubliez pas

Bonnes photos


Fond d’écran pour août

Août2015d IMG_1503_tonemapped

Excusez encore le retard. Trop de choses en même temps.

Pour ce mois-ci, je vous offre un fond d’écran que j’ai pris lors de l’évènement des montgolfières de St-Jean sur le Richelieu. J’en profite pour réitérer mon offre de vous joindre à moi le 12 août prochain au campus de la base militaire de St-Jean pour une séance de photos qui je vous jure sera haute en couleurs.

Je serai présent à l’envolée matinale soit à 6hrs. Profitez-en pour venir apprendre des trucs et pour les utilisateurs de Canon, faire l’essai de « Bertha » ma lentille zoom de 150-500mm. L’évènement est une belle occasion pour échanger et comprendre mieux son appareil photo. La beauté de tout ça, c’est que c’est gratuit.

Espérant vous y voir et surtout n’oubliez pas,

Bonnes photos.

Ballon sur fond bleu : f5.6 – 1/750sec. – iso200 – 55mm

Évènement photo : 12 août 2015 à 6hrs – 25 ballons

Collège militaire royal de Saint-Jean (terrain de football)

15, rue Jacques-Cartier Nord Saint-Jean-sur-Richelieu, Qc J3B 8R8


Fond d’écran pour juin 2015

Jeux QC 001tif copy

Cette photo fût prise lors des Jeux du Québec 2014 tenus à Longeueuil. Elle incorpore plusieurs éléments qui sont discutés sur ce blog. De plus, elle reflète comment on peut utiliser nos talents à bon essain en faisant du bénévolat.

Plusieurs facteurs ont permis à la réalisatioon de cette photo. Le premier étant l’élément fond de champ. Il fallait pour moi, que les joueurs et la balle soient dans le même champ de mise au point. L’autre facteur étant la vitesse afin de figer dans le temps,toutes les actions prises incluant la balle. La synchronisation ajoute à l’ambiance et ce sans négliger la lumière introduite au capteur.

Le tout semble compliqué mais une fois qu’on maîtrise ces éléments, les résultats sont des plus plaisants. Je vous invite donc à continuer à lire mon blog et de ne pas vous gêner si vous avez des questions. Si vous aimez, SVP faire suivre sur la page du blog pour vous tenir à jour sur mes suivis.

Surtout n’oubliez pas, bonnes photos.

f/4, 1/1600sec, 180mm, iso 160


La photographie et le bénévolat.

52156_741870459213829_6578207292054678864_o (1)

Toutes mes excuses à ceux qui suivent ce blog. Les derniers mois ont été quelques peu occupés.

Juin et juillet ont été des mois de récupération. Les vacances en Estrie ont également été une occasion pour faire de la photo. Croyez-le ou non, je suis encore à faire des retouches et devrais pouvoir bientôt vous en présenter le résultat malgré le fait que je n’ai pas terminé avec mes photos de New York……!

Un des projets majeur de l’été fût mon bénévolat comme photographe pour les Jeux du Québec. Dans une ambiance autant compétitive que de fête, j’ai eu l’occasion de mettre à profit mes talents de photographe. Ce genre de projet est idéal pour le développement personnel. J’ai eu la chance de côtoyer d’autres amateurs et d’échanger sur les techniques de photos sportives dans différentes situations.

Travailler dans de telles situations enlève une certaine pression  sur le produit final à offrir. Si on manque son coup, ce n’est pas grave. On continue et apprends. Par contre, c’est la fierté d’avoir ses photos affichées sur le site qui donne une immense gratification. J’ai eu à couvrir quatre activités soit le baseball, le basketball, le triathlon et le sauvetage sportif. Chacun avec ses défis.

La page Facebook de la ‘Finale des Jeux du Québec 2014’ contient le résultat de ce que plus de 85 photographes ont compilés des meilleures prises de vus dans une variété de disciplines. Vous trouverez certaines des miennes dans les quatre sports que j’ai suivi mais je suis surtout fier de celles que j’ai pris au triathlon.

Une autre activité que j’ai eu à faire comme photographe bénévole fût pour la couverture de la conférence de presse de Dianova et l’ouverture officielle de leur nouvel entrepôt. Encore une fois, cet événement est une occasion de parfaire ses talents de photographe. La façon unique d’une telle couverture permet encore une fois de se développer en tant que photographe.

Je vous encourage grandement d’explorer ces chances de non seulement aider différents organismes à exploiter leurs attributs via vos photos mais également la chance de vous développer en tant que photographe et surtout de rencontrer des gens sympathiques qui vous en seront grandement reconnaissant.

Entre temps, je vous souhaite bonnes photos…


Trop de lumière

IMG_7425 IMG_7421

Voici un problème qui nous arrive lorsqu’on fait de la photo de paysages : trouver l’équilibre parfait de lumière, ouverture et vitesse pour obtenir l’effet désiré. Quand on est dehors, le jour, non seulement Dame Nature influence nos photos mais aussi cette boule de feu qu’on appelle soleil.

Dans un de mes articles précédents, j’expliquais comment faire pour obtenir une photo dont seul le sujet a une mise au point claire et le fond est flou. On se doit d’utiliser une grande ouverture qui est représente par une valeur  focale petite soit aux alentours de f/4. Ceci implique que le capteur va recevoir beaucoup de lumière.

Un autre type d’effet est celui des courants d’eau qui ont une texture crémeuse. Pour ce faire, on doit utiliser une vitesse qui est lente qui va du ¼ de seconde allant jusqu’à du 3 secondes et plus. Dans cette situation, nous avons un problème de trop de lumière arrivant au capteur. Alors comment y parier.

La réponse réside dans l’utilisation d’un filtre à densité neutre. Cette solution est à la fois simple et complexe. Ces filtres viennent avec différentes densités. Personnellement, j’utilise un filtre à densité variable qui me permet de déterminer la noirceur que j’utiliserai. Ce que ces filtres font, c’est qu’ils truquent le capteur à croire qu’il y a effet moins de lumière que le réel et de procéder aux ajustements en conséquences.

Dans les exemples soumis, mon intention est de donner un effet lisse à l’eau qui s’écoule. Pour ce faire, j’utilise une vitesse de ¼ de seconde. L’exemple de droite est sans le filtre. On peut facilement voir que le capteur capote. À gauche,  j’introduis le filtre à une densité plus ou moins élevée et voilà, j’obtiens l’effet désiré avec l’équilibre nécessaire pour faire bien paraître ma photo.

Ce type de filtre n’est pas pour tout le monde. Il y des occasions spéciales pour utiliser un tel outil et ceci est pour compenser les lacunes que nous donnent certaines lentilles et appareils. La densité neutre du filtre n’a aucun effet visible sur les couleurs captées. L’utilisation de ce filtre est assez exceptionnelle. Avant de courir vous en procurer un, je vous suggère de faire l’acquisition d’un filtre polarisant. Ce type de filtre vous procurera des photos qui ont moins de reflets causés par le soleil et vous donnera un ciel d’un bleu frappant.

En attendant, je vous souhaite de BONNES PHOTOS…….


Photos paysages

Libby 370_1_2hdr

J’aime beaucoup faire de la photo de paysages. L’an passé, c’était la région de Coaticook que j’ai exploré. Cette année, nous avons emménagé dans la région d’Eastman. J’explore donc la région ouest du Lac Memphrémagog.

Ce j’aime faire, c’est de sauter dans ma voiture et à l’aide de mon GPS, suivre les chemins moins fréquentés. Je réussis ainsi à trouver des points de vue assez exceptionnels. Je découvre également des sentiers qui m’emmènent souvent dans des endroits des plus pittoresques. C’était le cas pour le ‘sentier du Pont Couvert’ dans la région de Potton.

Malgré que traine avec moi tout mon arsenal, dernièrement je limite un peu ce que je trimbale en forêt. C’est derniers temps je me sers surtout de ma lentille Canon EFS18-200. La versatilité que me donne cet objectif est assez incroyable. Le 18mm me donne la vue d’ensemble nécessaire pour un grand angle et jusqu’au 200mm qui me permet de m’approcher lors des situations plus difficiles.

De plus, cette lentille prendra de la macro à .45mètres (1.5 pieds) ce qui donne des rapprochés très intéressants. Je travaille presque toujours avec mon trépied ceci me donne une stabilité supplémentaire pour assurer la qualité de mes photos. J’ajoute à cela mon déclencheur à distance et voilà le tour est joué.

Cette année j’ai un incitatif supplémentaire pour mes explorations. La MRC de Memphrémagog a un concours qu’elle appelle ‘Typiquement Memphrémagog’ et qui est ouvert à tous. Il s’agit de mettre en valeur des paysages culturels de la région. Un paysage sur lequel l’humain a laissé une trace qui témoigne de son passage. J’ai pris déjà plein de bonnes photos……

Le concours est ouvert jusqu’au 15 août alors si vous êtes dans la région, n’oubliez pas de prendre des photos qui respectent le thème. Le public aura jusqu’au 29 août pour voter et je ne manquerai pas de vous laisser savoir quand j’aurai affiché mes photos.

En attendant, profitez du beau temps pour explorer vos régions respectives et surtout,

Bonnes Photos.

 

Pont couvert à Potton

f6,7  18mm  iso200   1/125sec

 

D’autres photos à http://www.dbriyul.com

 


Fond d’écran de juin

juin2014

Toutes mes excuses pour le retard à rendre disponible mon fond d’écran pour le mois de juin. Je sais que vous êtes nombreux à vous en servir et je vous en suis reconnaissant. SVP continuez à partager avec vos amis et n’oubliez pas que je publie moi même mes photos et les encadrent au besoin avec ou sans passe-partout. Voyez mon site web à http://www.dbriyul.com.

Ce mois-ci je vous offre une scène du Lac Massawippi. Le bord de l’eau, les chaises, le soleil, tout pour nous rassurer que l’été est enfin à nos portes.

Merci encore de votre encouragement et surtout, bonnes photos……

Denis

Lac Massawippi, F25,1/50,iso100,16mm


Activités photos

IMG_9793_tonemapped - water copy

Quelques mots d’excuses pour ceux qui suivent ce blog régulièrement. Plusieurs projets photos sont en marche avec l’approche du Temps des Fêtes. J’ai également eu le plaisir de rafraîchir les photos choisies pour l’exposition de Loto-Québec

Beaucoup de gens qui ont suivi mon cheminement artistique, m’ont demandés d’exposer mes oeuvres. J’ai toujours eu cette gêne et l’opportunité de Loto-québec sera probablement et je l’espère, un tremplin pour moi. Pour l’instant, je me contente de produire mes photos et de les vendre aux intéressés, de fournir celles-ci aux agences avec qui je fais affaires et de réjouir du fait que mon art est apprécié de tant de personnes.

J’ai également decide qu’après les Fêtes, je mettrais mes talents de formateur au profit des amateurs de photos en créant des cours specialisés qui s’auront plaire à un vaste nombre d’amateurs qui recherchent une jouissance additionnelle à cette passion qui est la photographie. Que vous soyez débutant ou simplement à la recherche de trucs, j’aurai pour vous une formation qui vous sera adaptée, le tout à suivre…….

Surtout, bonnes photos.

Denis