Partager une passion

Articles marqués “différent

Comprendre le triangle d’exposition d’une photo : une métaphore.

IMG_6902fb

Il existe trois éléments dans la prise de photo qui agissent directement sur le résultat. Ils sont en liens l’un avec l’autre et déterminent les facteurs qui influencent ce résultat. Ces éléments sont:

ISO qui est la mesure utilisée pour déterminer la sensibilité à la lumière du capteur de votre appareil. Ceux-ci commencent à 100 et sont doublés à chaque incrément (200-400-800-etc).

Ouverture qui est la mesure de l’iris utilisée par la lentille connue par la codification f suivi d’un chiffre. Plus le chiffre est petit, plus l’ouverture de l’iris est grande.

Vitesse qui détermine le temps que l’obturateur demeurera ouvert pour la prise de photo. Elle se mesure le plus souvent en fractions de seconde (1/2000-1/500 etc.) et exceptionnellement en secondes pleines.

C’est à l’intersection de ces trois éléments qu’est mesurée l’exposition par le capteur. L’important est de comprendre qu’en modifiant l’un ou l’autre de ces éléments, il y a une influence sur les autres éléments afin de conserver la balance dans le résultat photographique.

Ainsi à partir d’une photo prise, si je change l’ouverture de celle-ci j’aurai à modifier un des autres éléments pour obtenir le même résultat. Mais le tout s’explique via la métaphore suivante :

Imaginez une fenêtre avec des persiennes qui s’ouvrent et qui se ferment. C’est votre appareil.

La fenêtre c’est l’ouverture. Plus la fenêtre est grande, plus elle laisse passer  la lumière et plus la pièce est éclairée.

Les persiennes représentent la vitesse. Plus vous les laisser ouvertes, plus la lumière entre dans la pièce.

Imaginez maintenant que vous êtes au milieu de cette pièce  que vous portez des lunettes fumées. Vos yeux sont désensibilisés à l’intensité de la lumière. C’est un peu comme si vous aviez un iso très bas.

Plusieurs façons existent maintenant pour donner l’impression qu’il y a plus de lumière dans la pièce. On peut garder les persiennes ouvertes plus longtemps (réduire la vitesse), avoir une fenêtre plus grande (augmenter l’ouverture) ou enlever les lunettes (augmenter la valeur iso).

ISO qui est la mesure utilisée pour déterminer la sensibilité à la lumière du capteur de votre appareil. Ceux-ci commencent à 100 et sont doublés à chaque incrément (200-400-800-etc).

Ouverture qui est la mesure de l’iris utilisée par la lentille connue par la codification f suivi d’un chiffre. Plus le chiffre est petit, plus l’ouverture de l’iris est grande.

Vitesse qui détermine le temps que l’obturateur demeurera ouvert pour la prise de photo. Elle se mesure le plus souvent en fractions de seconde (1/2000-1/500 etc.) et exceptionnellement en secondes pleines.

C’est à l’intersection de ces trois éléments qu’est mesurée l’exposition par le capteur. L’important est de comprendre qu’en modifiant l’un ou l’autre de ces éléments, il y a une influence sur les autres éléments afin de conserver la balance dans le résultat photographique.

Ainsi à partir d’une photo prise, si je change l’ouverture de celle-ci j’aurai à modifier un des autres éléments pour obtenir le même résultat. Mais le tout s’explique via la métaphore suivante :

Imaginez une fenêtre avec des persiennes qui s’ouvrent et qui se ferment. C’est votre appareil.

La fenêtre c’est l’ouverture. Plus la fenêtre est grande, plus elle laisse passer  la lumière et plus la pièce est éclairée.

Les persiennes représentent la vitesse. Plus vous les laisser ouvertes, plus la lumière entre dans la pièce.

Imaginez maintenant que vous êtes au milieu de cette pièce  que vous portez des lunettes fumées. Vos yeux sont désensibilisés à l’intensité de la lumière. C’est un peu comme si vous aviez un iso très bas.

Plusieurs façons existent maintenant pour donner l’impression qu’il y a plus de lumière dans la pièce. On peut garder les persiennes ouvertes plus longtemps (réduire la vitesse), avoir une fenêtre plus grande (augmenter l’ouverture) ou enlever les lunettes (augmenter la valeur ISO).

Publicités

Évènement montgolfières remis à demain.

IMG_1301  J’ai dû annuler l’événement photo d’aujourd’hui à St-Jean à cause de la pluie. Par contre, la bonne nouvelle est qu’ils annoncent du beau temps pour demain et on va avoir la chance de se reprendre.

Lors de cette activité nous aurons l’occasion de travailler deux aspects de la photographie soit la profondeur de champs et la composition.  En somme, il s’agit de combiner ce que l’on voit avec ce que nous avons l’intention de reproduire en photo.

Le secret est entre vos mains et il me fera plaisir de vous le montrer. À demain j’espère, et surtout n’oubliez pas

Bonnes photos


La photographie et le bénévolat.

52156_741870459213829_6578207292054678864_o (1)

Toutes mes excuses à ceux qui suivent ce blog. Les derniers mois ont été quelques peu occupés.

Juin et juillet ont été des mois de récupération. Les vacances en Estrie ont également été une occasion pour faire de la photo. Croyez-le ou non, je suis encore à faire des retouches et devrais pouvoir bientôt vous en présenter le résultat malgré le fait que je n’ai pas terminé avec mes photos de New York……!

Un des projets majeur de l’été fût mon bénévolat comme photographe pour les Jeux du Québec. Dans une ambiance autant compétitive que de fête, j’ai eu l’occasion de mettre à profit mes talents de photographe. Ce genre de projet est idéal pour le développement personnel. J’ai eu la chance de côtoyer d’autres amateurs et d’échanger sur les techniques de photos sportives dans différentes situations.

Travailler dans de telles situations enlève une certaine pression  sur le produit final à offrir. Si on manque son coup, ce n’est pas grave. On continue et apprends. Par contre, c’est la fierté d’avoir ses photos affichées sur le site qui donne une immense gratification. J’ai eu à couvrir quatre activités soit le baseball, le basketball, le triathlon et le sauvetage sportif. Chacun avec ses défis.

La page Facebook de la ‘Finale des Jeux du Québec 2014’ contient le résultat de ce que plus de 85 photographes ont compilés des meilleures prises de vus dans une variété de disciplines. Vous trouverez certaines des miennes dans les quatre sports que j’ai suivi mais je suis surtout fier de celles que j’ai pris au triathlon.

Une autre activité que j’ai eu à faire comme photographe bénévole fût pour la couverture de la conférence de presse de Dianova et l’ouverture officielle de leur nouvel entrepôt. Encore une fois, cet événement est une occasion de parfaire ses talents de photographe. La façon unique d’une telle couverture permet encore une fois de se développer en tant que photographe.

Je vous encourage grandement d’explorer ces chances de non seulement aider différents organismes à exploiter leurs attributs via vos photos mais également la chance de vous développer en tant que photographe et surtout de rencontrer des gens sympathiques qui vous en seront grandement reconnaissant.

Entre temps, je vous souhaite bonnes photos…


Fond d’écran de juillet

Toutes mes excuses pour le retard. Je suis en semi-vacances en Estrie (trop long à expliquer) et j’ai presque oublier de vous partager mon fond d’écran pour le mois de juillet.

Celui que je vous présente ce mois-ci est de St-Jean, plus précisément lors du festival des montgolfières de l’an passé. Il faut se lever tôt pour avoir ces clichés car les envolées du matin se font vers 7hrs, donc les préparatifs se font bien avant.

Cette photo a été prise alors que les ballons sont soufflés d’air chaud. Le spectacle et surtout ces préparatifs sont spectaculaires et donnent de magnifiques occasions de photos. C’est un pérélinage que je fais à toutes les années et vous laisserai savoir quand j’irai cette année si vous voulez vous joindre à moi.

Ballon à St-Jean — f/11 à 1/200 sec. ISO200 — 58mm


Fond d’écran de juillet

Toutes mes excuses pour le retard. Je suis en semi-vacances en Estrie (trop long à expliquer) et j’ai presque oublier de vous partager mon fond d’écran pour le mois de juillet.

Celui que je vous présente ce mois-ci est de St-Jean, plus précisément lors du festival des montgolfières de l’an passé. Il faut se lever tôt pour avoir ces clichés car les envolées du matin se font vers 7hrs, donc les préparatifs se font bien avant.

Cette photo a été prise alors que les ballons sont soufflés d’air chaud. Le spectacle et surtout ces préparatifs sont spectaculaires et donnent de magnifiques occasions de photos. C’est un pérélinage que je fais à toutes les années et vous laisserai savoir quand j’irai cette année si vous voulez vous joindre à moi.

 

Ballon à St-Jean — f/11 à 1/200 sec. ISO200 — 58mm

 


Fond d’écran de juin

juin2014

Toutes mes excuses pour le retard à rendre disponible mon fond d’écran pour le mois de juin. Je sais que vous êtes nombreux à vous en servir et je vous en suis reconnaissant. SVP continuez à partager avec vos amis et n’oubliez pas que je publie moi même mes photos et les encadrent au besoin avec ou sans passe-partout. Voyez mon site web à http://www.dbriyul.com.

Ce mois-ci je vous offre une scène du Lac Massawippi. Le bord de l’eau, les chaises, le soleil, tout pour nous rassurer que l’été est enfin à nos portes.

Merci encore de votre encouragement et surtout, bonnes photos……

Denis

Lac Massawippi, F25,1/50,iso100,16mm


Brooklyn Bridge en fond d’écran

.mars14

J’ai passé cinq jours à New York à prendre les photos don’t j’ai toujours rêvé, en compagnie de la deuxième femme dans ma vie, ma fille Marianne. J’ai veillie cette photo pour y donner l’aspect photographique des années de la construction de ce pont, le Brooklyn Bridge. D’autres photos sur dbriyul.com


voyage à New York

New York 2014 488 acopy

On me demandait si j’avais aimé mon voyage à New York. La réponse est simple: MALADE. J’ai pris plus de 2000 photos que j’ai réduit à 996. Je suis à les arrangerour publier et vous pouvez voir un premier échantillon ur mon site web http://www.dbriyul.com/ sous voyages/NY . Les autres suivront plus tard.

Bonnes photos.

Denis


Nouvelle présentation pour mon site web.

Suite à vos commentaires et suggestions, je me suis permis de raffiner mon site web http://www.dbriyul.com. Je vous invite donc à aller le visionner. Vous trouverez qu’il est plus facile d’y naviguer. Il me reste encore des ajustements à faire et je vous tiendrez au courant. Merci de votre appui et je vous souhaite

Bonnes Photos………………_MG_0369


Halloween, une occasion en or pour la photo

_MG_5559_60_61_tonemapped_MG_59391983-Octobre-Halloween0001

Quand on parle “d’occasions photos”, rien de mieux que l’Halloween pour exciter les pixels surtout si vous avez des enfants.

La plus belle occasion vient avec la décoration de la citrouille. Ici il ne faut pas seulement de se contenter de prendre la photo du produit fini. Le tout commence avec le magasinage de la citrouille. Faire un choix entre plusieurs, les formes, la disposition, les couleurs, la lumière, les ombres, le tout pour créer une atmosphère unique. Et que dire de l’enthousiasme des enfants.

Si les enfants vous aident à la décoration de cette citrouille, vous avez encore une fois une chance unique de faire des photos marquantes. De plus vous aurez le plaisir de partager le produit fini. Ici je vous suggère de placer une lumière ou chandelle à l’intérieur, d’éteindre les lumières, et de prendre des photos en utilisant votre trépied. Je suggère une ouverture d’environ f/5.6 et une vitesse de ½ à 1 seconde. Vous aurez à jouer avec la vitesse selon l’éclairage.

La journée même, ne vous contentez pas seulement de prendre les enfants debout dans le salon avec leurs costumes. La période où ils s’habillent, le maquillage et tous les préparatifs sont également des occasions uniques. Tentez de capturer la fébrilité du moment.

Lors de la sortie, vous aurez l’occasion de croiser plusieurs monstres et princesses. Étant donné la noirceur, un flash sera requis. Soyez discret et patient, les occasions viendront à vous. Amusez vous avec cette occasion et surtout……..

Bonnes photos.