Partager une passion

Articles marqués “collaboration

Souvenirs Junior 2015

Nous sommes en mode préparation pour le Championnat Mondial Junior 2017.

Je voulais donc partager avec vous quelques moments que j’ai retenu lors de la tenue de l’évènement 2015. Ce sont les coulisses et partisans de ce grand évènement qui se tiendra au Centre Bell du 26 décembre au 5 janvier. J’espère vous y voir.

Denis


Comprendre le triangle d’exposition d’une photo : une métaphore.

IMG_6902fb

Il existe trois éléments dans la prise de photo qui agissent directement sur le résultat. Ils sont en liens l’un avec l’autre et déterminent les facteurs qui influencent ce résultat. Ces éléments sont:

ISO qui est la mesure utilisée pour déterminer la sensibilité à la lumière du capteur de votre appareil. Ceux-ci commencent à 100 et sont doublés à chaque incrément (200-400-800-etc).

Ouverture qui est la mesure de l’iris utilisée par la lentille connue par la codification f suivi d’un chiffre. Plus le chiffre est petit, plus l’ouverture de l’iris est grande.

Vitesse qui détermine le temps que l’obturateur demeurera ouvert pour la prise de photo. Elle se mesure le plus souvent en fractions de seconde (1/2000-1/500 etc.) et exceptionnellement en secondes pleines.

C’est à l’intersection de ces trois éléments qu’est mesurée l’exposition par le capteur. L’important est de comprendre qu’en modifiant l’un ou l’autre de ces éléments, il y a une influence sur les autres éléments afin de conserver la balance dans le résultat photographique.

Ainsi à partir d’une photo prise, si je change l’ouverture de celle-ci j’aurai à modifier un des autres éléments pour obtenir le même résultat. Mais le tout s’explique via la métaphore suivante :

Imaginez une fenêtre avec des persiennes qui s’ouvrent et qui se ferment. C’est votre appareil.

La fenêtre c’est l’ouverture. Plus la fenêtre est grande, plus elle laisse passer  la lumière et plus la pièce est éclairée.

Les persiennes représentent la vitesse. Plus vous les laisser ouvertes, plus la lumière entre dans la pièce.

Imaginez maintenant que vous êtes au milieu de cette pièce  que vous portez des lunettes fumées. Vos yeux sont désensibilisés à l’intensité de la lumière. C’est un peu comme si vous aviez un iso très bas.

Plusieurs façons existent maintenant pour donner l’impression qu’il y a plus de lumière dans la pièce. On peut garder les persiennes ouvertes plus longtemps (réduire la vitesse), avoir une fenêtre plus grande (augmenter l’ouverture) ou enlever les lunettes (augmenter la valeur iso).

ISO qui est la mesure utilisée pour déterminer la sensibilité à la lumière du capteur de votre appareil. Ceux-ci commencent à 100 et sont doublés à chaque incrément (200-400-800-etc).

Ouverture qui est la mesure de l’iris utilisée par la lentille connue par la codification f suivi d’un chiffre. Plus le chiffre est petit, plus l’ouverture de l’iris est grande.

Vitesse qui détermine le temps que l’obturateur demeurera ouvert pour la prise de photo. Elle se mesure le plus souvent en fractions de seconde (1/2000-1/500 etc.) et exceptionnellement en secondes pleines.

C’est à l’intersection de ces trois éléments qu’est mesurée l’exposition par le capteur. L’important est de comprendre qu’en modifiant l’un ou l’autre de ces éléments, il y a une influence sur les autres éléments afin de conserver la balance dans le résultat photographique.

Ainsi à partir d’une photo prise, si je change l’ouverture de celle-ci j’aurai à modifier un des autres éléments pour obtenir le même résultat. Mais le tout s’explique via la métaphore suivante :

Imaginez une fenêtre avec des persiennes qui s’ouvrent et qui se ferment. C’est votre appareil.

La fenêtre c’est l’ouverture. Plus la fenêtre est grande, plus elle laisse passer  la lumière et plus la pièce est éclairée.

Les persiennes représentent la vitesse. Plus vous les laisser ouvertes, plus la lumière entre dans la pièce.

Imaginez maintenant que vous êtes au milieu de cette pièce  que vous portez des lunettes fumées. Vos yeux sont désensibilisés à l’intensité de la lumière. C’est un peu comme si vous aviez un iso très bas.

Plusieurs façons existent maintenant pour donner l’impression qu’il y a plus de lumière dans la pièce. On peut garder les persiennes ouvertes plus longtemps (réduire la vitesse), avoir une fenêtre plus grande (augmenter l’ouverture) ou enlever les lunettes (augmenter la valeur ISO).


Merci pour les encouragements

IMG_6234

Plus de 500 000 “vues” de mes photos sur mon site web www.dbriyul.com .

Plusieurs m’ont valus des prix de reconnaissance, plusieurs agrémentent les murs de collègues et amis et encore plus sont appréciés en fond d’écran et sans compter que maintenant, plusieurs servent à faire des cartes de souhaits.

Pour célébrer cet événement, ainsi que mes 60 ans (dont environ 45 à faire de la photo), j’ai décidé de vous offrir des fleurs de mon parterre que j’ai pris dernièrement.

En suivant le lien suivant (http://www.dbriyul.com/Nature/Cadeau-floral/ ) vous pourrez télécharger gratuitement une ou toutes les photos. En échange, je vous demande de me laisser un commentaire sur ce qui vous a poussé à choisir la ou les photos.

Merci encore à tous pour les encouragements et surtout,

Bonnes photos.


Il y a longtemps……….

Divers des années 700vv013

J’essaie de me rappeler quand cette photo fût prise. Ce que je me rappelle, c’est la photo que j’avais soumis à mon cours de photo au Cegep Dawson où le thème était « Self portrait ».

Ce sont définitivement les années ’70. Le papier peint à grosses fleurs mais surtout ma coupe de cheveux. Dire que j’avais un « afro » quand c’était populaire sauf que je faisais une partition dans mes cheveux. L’appareil est la Minolta de mon père que j’empruntais car j’étais loin d’avoir les moyens de m’acheter mon propre appareil.

Ce qui m’a emmené à faire ce retour nostalgique, ce sont mes discussions des derniers temps sur les cours de photos. On me demande souvent des conseils et s’il serait possible de prendre des cours avec moi.

J’ai toujours voulu le faire et finalement j’ai mis sur pied un programme que je mettrai disponible à tous sous peu. Sur la photo, j’avais environ 18 ans. Je n’aimerais rien de mieux que d’aider un jeune qui cherche à développer ses talents artistiques photographiques.

Les conseils que je donne, j’appelle cela mon programme de mentorat. Je l’offre à tous via mon adresse dbriyul@hotmail.com. Suivez le blog et bientôt vous aurez des détails sur la formation que je vais offrir. En attendant, je reste disponible à répondre à vos questions, et surtout n’oubliez pas

Bonnes photos.

Denis


Le Championnat Mondial Junior 2015//Ma part

wjc 26 DÉCEMBRE 333

Pour ceux qui suivent mon blog, vous n’êtes pas sans savoir que je fais bénéficier mes talents de photographe comme bénévole à différentes activités. Cette dernière année en fût une qui m’a rapportée non seulement en tant que personne mais aussi m’a permis de développer certains aspects de mon art.

Il existe plusieurs facettes à la photographie et selon nos goûts et aptitudes, on a tendance à se diriger vers l’une ou l’autre de ces formes. Beaucoup de ma photographie se tend vers la nature et les paysages. Ce domaine m’a valu plusieurs reconnaissances. Une facette que j’ai peu explorée et qui risque de changer, se situe au niveau du portrait. Mon expérience dont j’ai relaté dans l’article précédent, m’a grandement touché.

Une autre de ces formes se situe au niveau de la photographie sportive. Là j’ai été plus que gâté cette année. Cet été ce fût les Jeux du Québec qui se sont tenus à Longueuil. J’en fais allusion d’ailleurs dans l’article publié en septembre intitulé « La photographie et le bénévolat ».

Où j’ai été des plus privilégié, ce fût mon mandat en tant que photographe bénévole pour le Championnat Mondial Junior 2015 qui se tenait au Centre Bell du 22 décembre au 3 janvier. Une expérience des plus enrichissantes pour mon développement en tant que photographe à l’intérieur d’un mandat des plus diversifié.

Le tout a commencé avec une soirée de familiarisation alors qu’on a eu le privilège d’explorer les coulisses du Centre Bell. De la chambre des joueurs (sauf celle des Canadiens!) jusqu’à la passerelle de la galerie de presse, on a eu la chance de voir les différents endroits pour se percher afin de prendre les meilleures photos possible.

Faut comprendre que notre mandat n’était pas de faire du photojournalisme. Nous avions le devoir de photographier l’environnement de cette activité sportive. Plus particulièrement, j’ai eu à documenter les préparatifs, l’affichage, les commanditaires et les activités entourant l’événement dont le « Fanfest » ainsi que les journalistes au « scrum ».

Le privilège de prendre les photos d’actions appartenaient à ceux qui étaient payés pour leurs photos. Au début, je pouvais prendre des photos en jeu seulement si le résultat mettait en évidence un commanditaire officiel. Un peu plus tard dans l’événement, on nous a permis de prendre des photos de matchs à partir d’endroits non réservés pour les professionnels.

C’est ainsi que j’ai pu profiter de mes positionnements privilégiés pour prendre les photos du match USA vs Canada. Les résultats sont assez incroyables et m’ont même surpris….. J. Je vous invite donc sur ma page web  www.dbriyul.com/Sports/Championnat-Junior-2015 pour voir les résultats de ce qui fût une expérience des plus mémorables dans ma « carrière » de photographe.

Je vous souhaite tous,

Bonnes photos


Portrait et bénévolat

C’est en compagnie de quelques confrères du Casino de Montréal que nous nous sommes rendus le samedi 13 décembre chez Dianova à Terrebonne, dans le but d’aider des gens qui tentent de réintégrer la société en leurs offrants la possibilité de rehausser leur estime de soi.

Le tout s’est fait par le biais de la photographie. Près d’une trentaine de gens ont pu faire prendre leur photo avec une qualité « professionnelle ». Mais ça ne s’arrêtait pas là. Ces portraits furent imprimés sur place avec du matériel de qualité en format 8X10 et chacun des résidents a reçu une photo encadrée et une autre pour donner.

L’idée m’est venue quand j’ai eu vent d’un événement annuel qui s’appelle « Help-Portrait ». Ce que j’aimais du concept c’était le thème de celui-ci qui se traduisait « On ne veut pas prendre votre portrait, on veut vous le donner ». C’est ainsi que cette année, dans plus de 25 pays, des centaines de photographes professionnels et amateurs, 8749 bénévoles ont remis 38 916 portraits pour l’événement 2014.

Notre événement était petit comparativement à d’autres, mais l’impact sur les résidents était immense et au-delà de nos attentes. Jamais je n’aurais pensé qu’un simple portrait pourrait changer l’attitude et la perception de tant de personnes.

Les histoires que nous avons entendues sont toutes très émouvantes. Un jeune qui a vécu dans la rue depuis maintenant plus de quinze ans a décidé de se prendre en main et obtient l’aide des intervenants de chez Dianova. Il voulait savoir s’il pouvait avoir une photo supplémentaire pour en remettre à ses parents et leur montrer qu’il avait changé. On lui en a donné 6-7…

Une dame qui a perdu toutes ses dents après des années d’abus de drogues et d’alcool me met au défi, car elle se dit laide et que je ne pourrai jamais prendre une bonne photo d’elle. Quand on lui a remis sa photo encadrée, elle avait peine à se reconnaître et avec les yeux pleins d’eau, nous dit merci.

Le monsieur plus âgé qui a tout perdu et qui tente de se reprendre en main. Les intervenants nous disent qu’il ne sourit plus. Nous avons une photo de lui qui rit. Un autre nous explique qu’il ne se souvient pas de la dernière fois qu’il a reçu un cadeau de Noël.

Cet événement a permis plusieurs choses. Peu importe la nature de nos talents, ils peuvent toujours profiter à quelqu’un en besoin. Parfois, il ne s’agit que de se donner le coup de pied nécessaire pour le faire. La nature de notre société fait qu’on aura toujours besoin de bénévoles pour faire des actions bénéfiques.

Que ce soit pour préparer et servir des repas, aider dans un centre d’accueil, aider dans un événement particulier et comme moi, prendre des photos, il aura toujours des occasions d’offrir nos talents et services et je vous invite à le faire.

J’ai utilisé mes talents de photographe à plusieurs occasions comme bénévole, ces occasions ont été à la fois bénéfiques pour les différentes organisations et pour moi dans mon développement. Je veux prendre cette occasion pour remercier les gens qui m’ont aidé lors de ma dernière aventure soit : Stéphane Vaillancourt, Stéphane Robertson et Alain Foisy, des collègues de travail, ainsi que mon fils David. Sans eux, mon projet n’aurait pas été possible.

Merci à tous ceux et celles qui prennent le temps de lire ce blogue, joyeuses Fêtes et surtout bonnes photos…

003-IMG_7438 039-IMG_7484 100-IMG_7549 134-IMG_7587 177-IMG_7630 194-IMG_7647 195-IMG_7648 197-IMG_7650 198-IMG_7651 032-IMG_7476 030-IMG_7474


La photographie et le bénévolat.

52156_741870459213829_6578207292054678864_o (1)

Toutes mes excuses à ceux qui suivent ce blog. Les derniers mois ont été quelques peu occupés.

Juin et juillet ont été des mois de récupération. Les vacances en Estrie ont également été une occasion pour faire de la photo. Croyez-le ou non, je suis encore à faire des retouches et devrais pouvoir bientôt vous en présenter le résultat malgré le fait que je n’ai pas terminé avec mes photos de New York……!

Un des projets majeur de l’été fût mon bénévolat comme photographe pour les Jeux du Québec. Dans une ambiance autant compétitive que de fête, j’ai eu l’occasion de mettre à profit mes talents de photographe. Ce genre de projet est idéal pour le développement personnel. J’ai eu la chance de côtoyer d’autres amateurs et d’échanger sur les techniques de photos sportives dans différentes situations.

Travailler dans de telles situations enlève une certaine pression  sur le produit final à offrir. Si on manque son coup, ce n’est pas grave. On continue et apprends. Par contre, c’est la fierté d’avoir ses photos affichées sur le site qui donne une immense gratification. J’ai eu à couvrir quatre activités soit le baseball, le basketball, le triathlon et le sauvetage sportif. Chacun avec ses défis.

La page Facebook de la ‘Finale des Jeux du Québec 2014’ contient le résultat de ce que plus de 85 photographes ont compilés des meilleures prises de vus dans une variété de disciplines. Vous trouverez certaines des miennes dans les quatre sports que j’ai suivi mais je suis surtout fier de celles que j’ai pris au triathlon.

Une autre activité que j’ai eu à faire comme photographe bénévole fût pour la couverture de la conférence de presse de Dianova et l’ouverture officielle de leur nouvel entrepôt. Encore une fois, cet événement est une occasion de parfaire ses talents de photographe. La façon unique d’une telle couverture permet encore une fois de se développer en tant que photographe.

Je vous encourage grandement d’explorer ces chances de non seulement aider différents organismes à exploiter leurs attributs via vos photos mais également la chance de vous développer en tant que photographe et surtout de rencontrer des gens sympathiques qui vous en seront grandement reconnaissant.

Entre temps, je vous souhaite bonnes photos…


Photos paysages

Libby 370_1_2hdr

J’aime beaucoup faire de la photo de paysages. L’an passé, c’était la région de Coaticook que j’ai exploré. Cette année, nous avons emménagé dans la région d’Eastman. J’explore donc la région ouest du Lac Memphrémagog.

Ce j’aime faire, c’est de sauter dans ma voiture et à l’aide de mon GPS, suivre les chemins moins fréquentés. Je réussis ainsi à trouver des points de vue assez exceptionnels. Je découvre également des sentiers qui m’emmènent souvent dans des endroits des plus pittoresques. C’était le cas pour le ‘sentier du Pont Couvert’ dans la région de Potton.

Malgré que traine avec moi tout mon arsenal, dernièrement je limite un peu ce que je trimbale en forêt. C’est derniers temps je me sers surtout de ma lentille Canon EFS18-200. La versatilité que me donne cet objectif est assez incroyable. Le 18mm me donne la vue d’ensemble nécessaire pour un grand angle et jusqu’au 200mm qui me permet de m’approcher lors des situations plus difficiles.

De plus, cette lentille prendra de la macro à .45mètres (1.5 pieds) ce qui donne des rapprochés très intéressants. Je travaille presque toujours avec mon trépied ceci me donne une stabilité supplémentaire pour assurer la qualité de mes photos. J’ajoute à cela mon déclencheur à distance et voilà le tour est joué.

Cette année j’ai un incitatif supplémentaire pour mes explorations. La MRC de Memphrémagog a un concours qu’elle appelle ‘Typiquement Memphrémagog’ et qui est ouvert à tous. Il s’agit de mettre en valeur des paysages culturels de la région. Un paysage sur lequel l’humain a laissé une trace qui témoigne de son passage. J’ai pris déjà plein de bonnes photos……

Le concours est ouvert jusqu’au 15 août alors si vous êtes dans la région, n’oubliez pas de prendre des photos qui respectent le thème. Le public aura jusqu’au 29 août pour voter et je ne manquerai pas de vous laisser savoir quand j’aurai affiché mes photos.

En attendant, profitez du beau temps pour explorer vos régions respectives et surtout,

Bonnes Photos.

 

Pont couvert à Potton

f6,7  18mm  iso200   1/125sec

 

D’autres photos à http://www.dbriyul.com

 


Fond d’écran de juin

juin2014

Toutes mes excuses pour le retard à rendre disponible mon fond d’écran pour le mois de juin. Je sais que vous êtes nombreux à vous en servir et je vous en suis reconnaissant. SVP continuez à partager avec vos amis et n’oubliez pas que je publie moi même mes photos et les encadrent au besoin avec ou sans passe-partout. Voyez mon site web à http://www.dbriyul.com.

Ce mois-ci je vous offre une scène du Lac Massawippi. Le bord de l’eau, les chaises, le soleil, tout pour nous rassurer que l’été est enfin à nos portes.

Merci encore de votre encouragement et surtout, bonnes photos……

Denis

Lac Massawippi, F25,1/50,iso100,16mm


Photo et bénévolat

Jeux étudiants 867C’est bien beau faire de la photo mais doit-on seulement partager avec famille et amis. Évidemment l’idéal est de laisser le monde entier voir nos chefs-d’œuvres. Une passion ça se partage et voici une façon originale de la partager.
Dernièrement, j’ai reçu mon accréditation comme photographe bénévole pour les Jeux du Québec. Une belle occasion pour mettre mes talents de photographe sportif à l’épreuve. Mais ce qui est surtout plaisant, c’est l’opportunité qu’on me donne de me parfaire via le biais de formations et d’échanges avec d’autres passionnés.
En effet, samedi dernier, nous avons eu l’opportunité de rencontrer Bernard Breault, photographe pour LaPresse, qui a partagé ses connaissances et expériences photographiques surtout avec celles via divers Jeux Olympiques auxquels il a participé. De précieuses informations pour une réussite photographique.
Il existe dans nos régions, plusieurs occasions de partager son art. Plusieurs évènements se passent qui n’attendent que vous leurs offriez vos services. J’ai fait des conférences de presse, des activités sportives et culturelles, des séances de photos individuelles où le plaisir fût de voir les réactions suite à la remise des photos.
J’en profite maintenant pour vous inviter à participer comme bénévole aux Jeux du Québec qui se tiendront à Longueuil du 1er au 9 août 2014. Cliquez le lien suivant http://longueuil2014.jeuxduquebec.com/
qui vous amènera à la page des Jeux et voyez la liste des différents postes à combler comme bénévoles et si on se croise, je vous promets une photo.