Partager une passion

Articles marqués “apprendre

Comprendre le triangle d’exposition d’une photo : une métaphore.

IMG_6902fb

Il existe trois éléments dans la prise de photo qui agissent directement sur le résultat. Ils sont en liens l’un avec l’autre et déterminent les facteurs qui influencent ce résultat. Ces éléments sont:

ISO qui est la mesure utilisée pour déterminer la sensibilité à la lumière du capteur de votre appareil. Ceux-ci commencent à 100 et sont doublés à chaque incrément (200-400-800-etc).

Ouverture qui est la mesure de l’iris utilisée par la lentille connue par la codification f suivi d’un chiffre. Plus le chiffre est petit, plus l’ouverture de l’iris est grande.

Vitesse qui détermine le temps que l’obturateur demeurera ouvert pour la prise de photo. Elle se mesure le plus souvent en fractions de seconde (1/2000-1/500 etc.) et exceptionnellement en secondes pleines.

C’est à l’intersection de ces trois éléments qu’est mesurée l’exposition par le capteur. L’important est de comprendre qu’en modifiant l’un ou l’autre de ces éléments, il y a une influence sur les autres éléments afin de conserver la balance dans le résultat photographique.

Ainsi à partir d’une photo prise, si je change l’ouverture de celle-ci j’aurai à modifier un des autres éléments pour obtenir le même résultat. Mais le tout s’explique via la métaphore suivante :

Imaginez une fenêtre avec des persiennes qui s’ouvrent et qui se ferment. C’est votre appareil.

La fenêtre c’est l’ouverture. Plus la fenêtre est grande, plus elle laisse passer  la lumière et plus la pièce est éclairée.

Les persiennes représentent la vitesse. Plus vous les laisser ouvertes, plus la lumière entre dans la pièce.

Imaginez maintenant que vous êtes au milieu de cette pièce  que vous portez des lunettes fumées. Vos yeux sont désensibilisés à l’intensité de la lumière. C’est un peu comme si vous aviez un iso très bas.

Plusieurs façons existent maintenant pour donner l’impression qu’il y a plus de lumière dans la pièce. On peut garder les persiennes ouvertes plus longtemps (réduire la vitesse), avoir une fenêtre plus grande (augmenter l’ouverture) ou enlever les lunettes (augmenter la valeur iso).

ISO qui est la mesure utilisée pour déterminer la sensibilité à la lumière du capteur de votre appareil. Ceux-ci commencent à 100 et sont doublés à chaque incrément (200-400-800-etc).

Ouverture qui est la mesure de l’iris utilisée par la lentille connue par la codification f suivi d’un chiffre. Plus le chiffre est petit, plus l’ouverture de l’iris est grande.

Vitesse qui détermine le temps que l’obturateur demeurera ouvert pour la prise de photo. Elle se mesure le plus souvent en fractions de seconde (1/2000-1/500 etc.) et exceptionnellement en secondes pleines.

C’est à l’intersection de ces trois éléments qu’est mesurée l’exposition par le capteur. L’important est de comprendre qu’en modifiant l’un ou l’autre de ces éléments, il y a une influence sur les autres éléments afin de conserver la balance dans le résultat photographique.

Ainsi à partir d’une photo prise, si je change l’ouverture de celle-ci j’aurai à modifier un des autres éléments pour obtenir le même résultat. Mais le tout s’explique via la métaphore suivante :

Imaginez une fenêtre avec des persiennes qui s’ouvrent et qui se ferment. C’est votre appareil.

La fenêtre c’est l’ouverture. Plus la fenêtre est grande, plus elle laisse passer  la lumière et plus la pièce est éclairée.

Les persiennes représentent la vitesse. Plus vous les laisser ouvertes, plus la lumière entre dans la pièce.

Imaginez maintenant que vous êtes au milieu de cette pièce  que vous portez des lunettes fumées. Vos yeux sont désensibilisés à l’intensité de la lumière. C’est un peu comme si vous aviez un iso très bas.

Plusieurs façons existent maintenant pour donner l’impression qu’il y a plus de lumière dans la pièce. On peut garder les persiennes ouvertes plus longtemps (réduire la vitesse), avoir une fenêtre plus grande (augmenter l’ouverture) ou enlever les lunettes (augmenter la valeur ISO).

Publicités

Évènement montgolfières remis à demain.

IMG_1301  J’ai dû annuler l’événement photo d’aujourd’hui à St-Jean à cause de la pluie. Par contre, la bonne nouvelle est qu’ils annoncent du beau temps pour demain et on va avoir la chance de se reprendre.

Lors de cette activité nous aurons l’occasion de travailler deux aspects de la photographie soit la profondeur de champs et la composition.  En somme, il s’agit de combiner ce que l’on voit avec ce que nous avons l’intention de reproduire en photo.

Le secret est entre vos mains et il me fera plaisir de vous le montrer. À demain j’espère, et surtout n’oubliez pas

Bonnes photos


Fond d’écran pour août

Août2015d IMG_1503_tonemapped

Excusez encore le retard. Trop de choses en même temps.

Pour ce mois-ci, je vous offre un fond d’écran que j’ai pris lors de l’évènement des montgolfières de St-Jean sur le Richelieu. J’en profite pour réitérer mon offre de vous joindre à moi le 12 août prochain au campus de la base militaire de St-Jean pour une séance de photos qui je vous jure sera haute en couleurs.

Je serai présent à l’envolée matinale soit à 6hrs. Profitez-en pour venir apprendre des trucs et pour les utilisateurs de Canon, faire l’essai de « Bertha » ma lentille zoom de 150-500mm. L’évènement est une belle occasion pour échanger et comprendre mieux son appareil photo. La beauté de tout ça, c’est que c’est gratuit.

Espérant vous y voir et surtout n’oubliez pas,

Bonnes photos.

Ballon sur fond bleu : f5.6 – 1/750sec. – iso200 – 55mm

Évènement photo : 12 août 2015 à 6hrs – 25 ballons

Collège militaire royal de Saint-Jean (terrain de football)

15, rue Jacques-Cartier Nord Saint-Jean-sur-Richelieu, Qc J3B 8R8


toujours prévoir.

Tremblant 162

Voilà quelque temps, on s’est permis des vacances à Tremblant. C’est toujours une occasion pour moi d’aller faire de la photo tout en explorant de nouvelles régions. Pour ce congé, notre fille avait eu la brillante idée de nous offrir à mon épouse et moi, un cadeau de Noël très original, soit une aventure en traîneau à chiens.

Vous pouvez vous facilement imaginer les occasions photos dont j’ai profité. L’une d’elles d’ailleurs a fait l’objet de mon fond d’écran de mars que j’avais publié sur ma page Facebook et que j’avais oublié de faire sur mon blogue. Toutes mes excuses à ceux qui me suivent.

La température pendant cette belle semaine de congé, s’est maintenue aux alentours de – 20 Celsius. Bien habillé, il n’y a pas de problèmes. C’est l’équipement dont il faut s’inquiéter. Le truc est de bien protéger la caméra et les lentilles.

Pour ce faire, il existe des enveloppes qui sont comme des sacs de plastique qui se glissent au-dessus de nos appareils pour les protéger du vent, de la neige, du sable, de la pluie etc. Peu couteux et très pratique. Mais lors de températures si froides, ce sont les batteries qui peuvent nous causer les plus grands soucis. Mon conseil, ayant toujours des piles supplémentaires sur vous, au chaud. Froides, la durée de vie est réduite.

Dans mes photos de Tremblant, je me suis permis des photos de nuit du village. J’ai pensé à mon trépied et quelle lentille je voulais pour minimiser mon transport d’équipement et oublié mes piles supplémentaires. Je peux vous dire que mon expérience photos a été grandement réduite. Le facteur vent était à moins 40c. Les différents mécanismes de l’appareil ont gelés. Moi qui aime prendre mes photos en rafales de trois,  oublier ça.

Pour voir d’autres résultats, je vous invite sur mon site www.dbriyul.com et surtout n’oubliez pas,

Bonnes Photos.


Il y a longtemps……….

Divers des années 700vv013

J’essaie de me rappeler quand cette photo fût prise. Ce que je me rappelle, c’est la photo que j’avais soumis à mon cours de photo au Cegep Dawson où le thème était « Self portrait ».

Ce sont définitivement les années ’70. Le papier peint à grosses fleurs mais surtout ma coupe de cheveux. Dire que j’avais un « afro » quand c’était populaire sauf que je faisais une partition dans mes cheveux. L’appareil est la Minolta de mon père que j’empruntais car j’étais loin d’avoir les moyens de m’acheter mon propre appareil.

Ce qui m’a emmené à faire ce retour nostalgique, ce sont mes discussions des derniers temps sur les cours de photos. On me demande souvent des conseils et s’il serait possible de prendre des cours avec moi.

J’ai toujours voulu le faire et finalement j’ai mis sur pied un programme que je mettrai disponible à tous sous peu. Sur la photo, j’avais environ 18 ans. Je n’aimerais rien de mieux que d’aider un jeune qui cherche à développer ses talents artistiques photographiques.

Les conseils que je donne, j’appelle cela mon programme de mentorat. Je l’offre à tous via mon adresse dbriyul@hotmail.com. Suivez le blog et bientôt vous aurez des détails sur la formation que je vais offrir. En attendant, je reste disponible à répondre à vos questions, et surtout n’oubliez pas

Bonnes photos.

Denis


Le Championnat Mondial Junior 2015//Ma part

wjc 26 DÉCEMBRE 333

Pour ceux qui suivent mon blog, vous n’êtes pas sans savoir que je fais bénéficier mes talents de photographe comme bénévole à différentes activités. Cette dernière année en fût une qui m’a rapportée non seulement en tant que personne mais aussi m’a permis de développer certains aspects de mon art.

Il existe plusieurs facettes à la photographie et selon nos goûts et aptitudes, on a tendance à se diriger vers l’une ou l’autre de ces formes. Beaucoup de ma photographie se tend vers la nature et les paysages. Ce domaine m’a valu plusieurs reconnaissances. Une facette que j’ai peu explorée et qui risque de changer, se situe au niveau du portrait. Mon expérience dont j’ai relaté dans l’article précédent, m’a grandement touché.

Une autre de ces formes se situe au niveau de la photographie sportive. Là j’ai été plus que gâté cette année. Cet été ce fût les Jeux du Québec qui se sont tenus à Longueuil. J’en fais allusion d’ailleurs dans l’article publié en septembre intitulé « La photographie et le bénévolat ».

Où j’ai été des plus privilégié, ce fût mon mandat en tant que photographe bénévole pour le Championnat Mondial Junior 2015 qui se tenait au Centre Bell du 22 décembre au 3 janvier. Une expérience des plus enrichissantes pour mon développement en tant que photographe à l’intérieur d’un mandat des plus diversifié.

Le tout a commencé avec une soirée de familiarisation alors qu’on a eu le privilège d’explorer les coulisses du Centre Bell. De la chambre des joueurs (sauf celle des Canadiens!) jusqu’à la passerelle de la galerie de presse, on a eu la chance de voir les différents endroits pour se percher afin de prendre les meilleures photos possible.

Faut comprendre que notre mandat n’était pas de faire du photojournalisme. Nous avions le devoir de photographier l’environnement de cette activité sportive. Plus particulièrement, j’ai eu à documenter les préparatifs, l’affichage, les commanditaires et les activités entourant l’événement dont le « Fanfest » ainsi que les journalistes au « scrum ».

Le privilège de prendre les photos d’actions appartenaient à ceux qui étaient payés pour leurs photos. Au début, je pouvais prendre des photos en jeu seulement si le résultat mettait en évidence un commanditaire officiel. Un peu plus tard dans l’événement, on nous a permis de prendre des photos de matchs à partir d’endroits non réservés pour les professionnels.

C’est ainsi que j’ai pu profiter de mes positionnements privilégiés pour prendre les photos du match USA vs Canada. Les résultats sont assez incroyables et m’ont même surpris….. J. Je vous invite donc sur ma page web  www.dbriyul.com/Sports/Championnat-Junior-2015 pour voir les résultats de ce qui fût une expérience des plus mémorables dans ma « carrière » de photographe.

Je vous souhaite tous,

Bonnes photos


Activités photos

IMG_9793_tonemapped - water copy

Quelques mots d’excuses pour ceux qui suivent ce blog régulièrement. Plusieurs projets photos sont en marche avec l’approche du Temps des Fêtes. J’ai également eu le plaisir de rafraîchir les photos choisies pour l’exposition de Loto-Québec

Beaucoup de gens qui ont suivi mon cheminement artistique, m’ont demandés d’exposer mes oeuvres. J’ai toujours eu cette gêne et l’opportunité de Loto-québec sera probablement et je l’espère, un tremplin pour moi. Pour l’instant, je me contente de produire mes photos et de les vendre aux intéressés, de fournir celles-ci aux agences avec qui je fais affaires et de réjouir du fait que mon art est apprécié de tant de personnes.

J’ai également decide qu’après les Fêtes, je mettrais mes talents de formateur au profit des amateurs de photos en créant des cours specialisés qui s’auront plaire à un vaste nombre d’amateurs qui recherchent une jouissance additionnelle à cette passion qui est la photographie. Que vous soyez débutant ou simplement à la recherche de trucs, j’aurai pour vous une formation qui vous sera adaptée, le tout à suivre…….

Surtout, bonnes photos.

Denis


Salon de la photo

Les 25-26-27 octobre se tiendra à la Place Bonaventure, le Salon de la Photo.  C’est une belle occasion pour apprendre et experimenter le monde fabuleux de la photographie. Si vous êtes passionné comme moi ou simplement en stage de découverte, vous y trouverez de tout pour tous les goûts. Des ateliers sont aussi offerts qui sauront démystifier l’utilisation de votre appareil. Malheureusement pour moi, l’évènement a lieu au meme moment où je donne de la formation. Alors si vous y aller, laissez-moi savoir comment c’était.

Surtout n’oubliez pas,

Bonnes photos……….crazy